L’importance du jeu chez les enfants

L’importance du jeu chez les enfants

Les thérapeutes ne cesse de souligner que le jeu est la première occupation d’un enfant. Il existe d’innombrables citations sur l’importance pour les enfants de jouer, d’apprendre et d’imaginer autant que possible.

Cependant, dans notre société très occupée et dans notre besoin toujours croissant d’équilibrer un tas de choses à la fois, les enfants ont moins de temps pour jouer librement.

Les pédiatres ont récemment fait pression pour prescrire le jeu et fortement encourager le jeu chez les enfants. Mais pourquoi ?

Pourquoi le jeu libre est important

 Les enfants ont moins de temps de “jeu libre”, en raison d’une plus grande importance accordée à l’apprentissage et d’un recours accru aux écrans. Selon les experts, diverses raisons précises sans les causes de la diminution de jeu libre chez les enfants, la présence d’écran est une des principales causes.

En effet, la diminution du temps de jeu libre s’explique par le fait que les enfants sont divertis passivement par la télévision ou les jeux vidéo/informatiques.

Contrairement aux bienfaits pour la santé d’un jeu actif et créatif et aux avantages connus pour ce type de jeu, il existe de nombreuses preuves que ce divertissement passif a certains effets néfastes. Offrir à vos enfants des outils, des objets, des peluches puis les laisser leur créativité s’exprimer.

Le jeu libre

Le jeu libre permet aux enfants d’utiliser leur créativité tout en développant leur imagination, leur dextérité et leur force physique, cognitive et émotionnelle. Il est donc important pour le développement sain du cerveau.

 C’est par le jeu que les enfants, dès leur plus jeune âge, s’engagent et interagissent dans le monde qui les entoure. Le jeu permet aux enfants de créer et d’explorer un monde qu’ils peuvent maîtriser, en conquérant leurs peurs tout en s’exerçant à des rôles d’adultes, parfois en conjonction avec d’autres enfants ou des adultes qui s’occupent d’eux.

En maîtrisant leur monde, le jeu aide les enfants à développer de nouvelles compétences qui leur donnent une plus grande confiance en eux et la résilience dont ils auront besoin pour faire face aux défis futurs.

Le jeu non dirigé permet aux enfants d’apprendre à travailler en groupe, à partager, à négocier, à résoudre des conflits et à acquérir des compétences d’autodéfense.

Lorsque le jeu est autorisé, les enfants s’entraînent à prendre des décisions, se déplacent à leur propre rythme, découvrent leurs propres centres d’intérêt et, en fin de compte, s’engagent pleinement dans les passions qu’ils souhaitent poursuivre.

 Si les enfants ont vraiment besoin de l’apprentissage qu’ils font à l’école, ils ont tout autant besoin de temps non structuré pour faire de l’activité physique.

Il est difficile pour un enfant de rester assis sur une chaise pendant plusieurs heures d’affilée, et le temps de jeu permet à l’enfant de se défouler.

Le temps de jeu est important pour les enfants car il leur permet d’acquérir des compétences en matière de résolution de problèmes, de communication, de gestion des conflits, de comprendre leur environnement, et bien d’autres choses encore.

En outre, les experts reconnaissent que les enfants qui enchaînent les tâches sans faire de pause, sans avoir de temps libre pour faire ce qu’ils veulent sont statistiquement plus anxieux et plus sujets à la dépression.

Rien de tout cela ne semble amusant. Comme les enfants n’ont pas l’occasion de jouer, de résoudre des problèmes et de réfléchir sur eux-mêmes, cela a un effet néfaste sur le mental des enfants.

Quelle est la meilleure façon de jouer ?

Si vous êtes abonné à un magazine parental, vous avez peut-être remarqué qu’il y a un grand débat sur la façon dont les enfants jouent. Ce débat consiste en la question suivante : Devrions-nous privilégier l’ingéniosité et la résolution de problèmes plutôt que la sécurité lorsqu’il s’agit des constructions de jeu que nous avons pour les enfants ?

Pour illustrer la question, pensez à une aire de jeux récemment construite. Tout est fait d’un plastique épais et creux, le sol est probablement spongieux, et il y a des balançoires, des toboggans, un centre d’activités pour grimper, etc. Maintenant, imaginez une scène différente qui ressemble plus à un atelier avec du bois, des clous, un marteau, etc. Les deux sont des environnements possibles sur lesquels les enfants peuvent jouer. L’un d’entre eux permet de créer un environnement plus sûr et plus énergique, et l’autre est un environnement de travail autodidacte qui est un peu plus risqué.

Un jeu risqué                                     

 L’une des meilleures choses qu’un enfant peut apprendre en jouant est la capacité à résoudre les problèmes. Les enfants peuvent acquérir de meilleures capacités de résolution de problèmes grâce à ce que les chercheurs et les spécialistes de la petite enfance appellent le “jeu risqué“.

Selon les professeurs d’éducation de la petite enfance, le jeu risqué “peut être défini comme une activité passionnante et excitante qui comporte un risque de blessure physique, et un jeu qui offre des possibilités de défi, de test des limites, d’exploration des limites et d’apprentissage du risque de blessure”.

Permettre aux enfants de passer du temps de façon non structurée dans des environnements qui encouragent l’originalité et la créativité est excellent pour leur estime de soi, l’accomplissement des tâches, la créativité, la confiance en soi, l’analyse des risques et des bénéfices, pour n’en citer que quelques-uns.

Il existe un nombre apparemment infini de compétences inestimables que les enfants peuvent acquérir s’ils sont autorisés à explorer, créer et inventer pendant un temps de jeu non structuré.

Donner aux enfants le temps d’explorer leurs compétences, leurs capacités et leurs intérêts dans le cadre d’un “jeu risqué” leur permet de contrôler pleinement la situation et peut améliorer la conscience de soi, la confiance en soi, l’accomplissement des tâches, la capacité à résoudre les problèmes et bien d’autres choses encore.

Jeu à risque et sécurité

Nous ne disons pas qu’il faut laisser vos enfants courir en liberté. Bien sûr, les enfants ont besoin d’être surveillés pour assurer leur sécurité et leur bien-être. Mais au lieu de jouer avec eux et de les aider à résoudre leurs problèmes pour accomplir des tâches, il serait peut-être préférable de leur permettre de comprendre comment faire leurs erreurs et en tirer des leçons.

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

risus Sed Nullam tempus odio eleifend dolor. Donec Phasellus Aliquam