5 conseils de coach perte de poids pour motiver ses clients

Nous sommes à plus de la moitié du premier mois de l’année. Avez-vous progressé dans la réalisation de vos résolutions ?

Si vous n’avez pas encore mis les pieds dans une salle de sport ou échangé les plats à emporter contre des repas sains préparés à l’avance (ou si vous avez commencé et avez déjà jeté l’éponge), pas de panique. Il est peut-être temps de changer votre approche, surtout si vous êtes quelqu’un qui se fixe souvent des objectifs mais ne les atteint pas souvent.

Motivation

Beaucoup de mes clients se fixent des objectifs trop ambitieux. Même si c’est une bonne chose que les gens ressentent un élan de motivation au début de l’année, je vois directement comment ce type d’objectifs peut laisser les gens intimidés et démotivés quelques semaines plus tard si les choses ne se passent pas comme prévu. L’une des plaintes les plus courantes que j’entends est qu’ils savent ce qu’il faut faire, mais que l’objectif semble si lointain qu’ils n’en retirent pas assez de satisfaction au début et que leur motivation diminue. Je m’efforce de décomposer leurs objectifs en petits morceaux afin de surmonter ces obstacles mentaux. C’est ce que j’appelle le « plan du paresseux », qui permet d’obtenir les résultats souhaités sans se décourager ni se laisser submerger par la quantité d’efforts à fournir.

Il est temps de revenir en arrière et de prendre un nouveau départ. Que votre objectif soit de perdre 5 kilos, de manger plus sainement, de perdre une taille de pantalon ou de dormir davantage, nous avons une formule claire et précise qui vous permettra de vous mettre en mouvement – et de continuer à le faire malgré les fluctuations de votre motivation.
Regardez dans votre boule de cristal
Voyez-le, croyez-le, réalisez-le. Mais d’abord, il faut savoir où regarder. Trop souvent, je vois des clients se fixer des objectifs en fonction des attentes des autres ou de ce qu’ils pensent qu’ils devraient ressembler ou peser, mais si votre objectif n’a pas de sens pour vous, vous ne le poursuivrez jamais. C’est pourquoi la première étape la plus importante consiste à identifier l’objectif qui a une signification personnelle pour vous.

Posez-vous la question suivante : « Qu’est-ce que je veux ? »

Vous pouvez faire cette première étape où que vous soyez stationné en ce moment – oui, même allongé dans votre lit ou sur le canapé. Fermez simplement les yeux et imaginez que vous avez une boule de cristal que vous pouvez agiter pour réaliser votre souhait en matière de santé. Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit en premier ? S’agit-il de poids, de forme physique, de sommeil ou peut-être d’une combinaison de tous ces éléments ? Quel serait ce souhait ? Il pourrait s’agir de vous voir courir avec vos petits-enfants sans être essoufflé, de vous sentir sûr de vous en maillot de bain sur la plage ou de franchir la ligne d’arrivée d’une course. C’est votre objectif final. Lorsque je commence à travailler avec un client, je lui demande de fermer les yeux et de prendre quelques respirations profondes pour se détendre. Dans cet état de détente et de calme, je leur pose ces questions et leur demande de formuler des souhaits pour eux-mêmes. Cela permet à mes clients de puiser dans leurs sentiments et leurs émotions, et de venir d’un endroit positif plutôt que d’un endroit frustré ou stressé.

Simplifier, mais rendre intelligent

Revenons sur terre ! Il est important de visualiser la fin idéale de votre voyage, mais pour y parvenir, nous devons nous concentrer sur ce qui se trouve juste devant nous. Cela signifie que vous devez diviser votre objectif en petits morceaux que vous pouvez suivre et mesurer.

La définition d’objectifs SMART est une pratique largement acceptée par les professionnels du fitness, qui est censée accroître l’adhésion et la motivation des clients. Ce processus garantit que les objectifs fixés sont spécifiques, mesurables, réalisables, pertinents et limités dans le temps.

Objectifs

Nous nous sommes assurés que les objectifs que vous vous fixez sont pertinents pour vous, il est maintenant temps de les décomposer en morceaux plus gérables que nous pouvons facilement mesurer. Pour commencer, je vous recommande de prendre votre objectif et de le couper en deux. Par exemple, si vous vous êtes fixé pour objectif de courir un marathon, divisez-le en deux, ou même en un quart. Engagez-vous à courir un 5 km ou un 10 km dans six mois (en fonction de votre condition physique actuelle). Ensuite, une fois que vous aurez atteint cet objectif, vous pourrez passer à un 10 km ou un semi-marathon, et ainsi de suite. Si votre objectif est de devenir végétarien, commencez par 3 ou 4 jours par semaine, au lieu de vous lancer d’un seul coup.

Il en va de même pour un objectif de perte de poids. La plupart des gens choisissent un chiffre ambitieux (ou ne fixent pas de chiffre du tout), puis se découragent, même si le chiffre sur la balance diminue lentement (mais pas aussi vite qu’ils le voudraient !). Prenons l’exemple de l’objectif de perte de poids de 10 kilos. La façon saine de perdre du poids est de 1 à 2 livres par semaine. Bien sûr, vous allez vous sentir découragé de perdre un kilo par semaine alors que vous vous concentrez sur la perte de 20 kilos ! Au lieu de cela, fixons votre objectif à 1,5 livre par semaine, ce qui représente 6 livres par mois. Vous vous êtes maintenant fixé un objectif spécifique, mesurable et réalisable à atteindre chaque semaine.

Élaborer un plan d’action – et le mettre par écrit

Maintenant que vous avez créé un objectif intelligent qui a du sens pour vous, il est temps de le mettre sur papier. En tant que coach en perte de poids, je demande toujours à mes clients d’écrire leurs objectifs de leur propre main ; cela peut les aider à se sentir plus personnalisés au lieu de taper un texte sur un téléphone ou un ordinateur. Une étude a révélé que les personnes qui écrivaient leurs objectifs (et envoyaient un rapport d’avancement hebdomadaire à un ami) avaient plus de chances de les atteindre que celles qui ne faisaient qu’y penser. J’ai constaté que cela était vrai avec mes propres clients.

Donc, avec votre stylo en main, écrivez votre objectif, suivi d’une liste de cinq choses qui vous permettront de réussir chaque semaine. Par exemple, faire les courses le samedi, préparer les repas le dimanche, faire de l’exercice le lundi et le mercredi, et s’assurer de se coucher à 22 heures tous les soirs pour mieux dormir. Ce sont toutes des actions spécifiques que vous pouvez vous engager à prendre et qui vous aideront à progresser régulièrement vers votre objectif de perdre 1,5 livre par semaine.

Maintenant, vous n’avez pas seulement un objectif, mais aussi un plan concret pour commencer à travailler pour l’atteindre. Mentalement, il sera beaucoup plus facile de vous motiver à faire des courses pour acheter des ingrédients sains ou à faire une promenade dans le quartier que de vous dire « perdre 1,5 kg », ce qui est plus abstrait.

Identifiez les obstacles à l’avance

Si l’une ou l’autre des mesures que vous avez notées vous met immédiatement la puce à l’oreille, il est temps d’y remédier. Quels obstacles pourraient vous empêcher de faire vos courses ? Qu’est-ce qui pourrait vous empêcher de préparer vos repas du dimanche ? Qu’est-ce qui pourrait vous empêcher d’aller à la salle de sport après le travail le lundi ? Où sont les maillons faibles de votre plan d’action ?

Nous avons tous des moments de la journée, des situations ou des environnements dans lesquels notre volonté ou l’attention que nous portons à notre santé peut faiblir ou être moins forte.

En réfléchissant à l’avance à ces obstacles possibles, vous prenez des mesures pour les éviter au lieu d’y faire face à la volée. L’établissement d’un plan de match pour combattre les revers est un élément majeur du travail que je fais avec mes clients. Nous avons tous des moments de la journée, des situations ou des environnements dans lesquels notre volonté ou l’attention que nous portons à notre santé peut faiblir ou être moins forte. Identifiez ces situations et mettez par écrit votre plan d’action, afin d’être plus conscient et capable de les combattre lorsqu’elles se présentent.

Vous vous sentez dépassé par l’achat d’aliments sains ? Choisissez deux recettes pour la semaine et dressez une liste d’épicerie succincte. Les plans d’après-travail vous tentent souvent de ne pas faire votre séance d’entraînement ? Planifiez un cours avant le travail pour vous en débarrasser.

Célébrez les petites victoires chaque semaine

L’avantage de diviser votre objectif en petits morceaux est que vous avez plus d’occasions de le célébrer.

Après avoir atteint chaque petite étape, donnez-vous une tape dans le dos (littéralement !) ou regardez-vous dans le miroir et levez les poings en l’air. À la fin de chaque semaine, prenez le temps de vous dire que vous êtes fier de l’effort et de l’engagement que vous avez pris envers vous-même.

Les recherches montrent qu’il existe une corrélation positive entre le fait de cultiver l’efficacité personnelle et la réussite d’un projet personnel, comme la perte de poids. Ainsi, à la fin de chaque semaine, après avoir accompli vos étapes d’action (et, espérons-le, atteint votre mini-étape !), récompensez-vous. Même de petites récompenses peuvent vous motiver. Il peut s’agir d’une salade plus chère de votre restaurant préféré ou d’un haut d’entraînement que vous avez convoité. Il peut même s’agir de quelque chose d’aussi simple qu’un bain moussant ou une heure de tranquillité pour regarder votre émission préférée. L’utilisation de récompenses hebdomadaires pour votre célébration personnelle renouvellera votre engagement envers vos résolutions et contribuera à créer un autre élan de motivation.

Pour conclure ?

Enfin, prévoyez une grande fête ou une récompense à savourer une fois que vous aurez atteint l’objectif ultime que vous avez vu dans votre boule de cristal. Il peut s’agir de vacances où vous vous réservez un week-end entier pour vous détendre et vous faire plaisir, de vacances pour afficher votre nouvelle silhouette sur la plage ou d’un dîner de célébration dans votre restaurant préféré avec vos proches. Lorsque votre motivation faiblit, le fait de rêver à cette récompense finale peut vous aider à trouver suffisamment de volonté pour vous pousser à faire la prochaine séance d’entraînement.

Avis post

L’article 5 conseils de coach perte de poids pour motiver ses clients est apparu en premier sur Jules Miette coach Perte de poids – Jeûne intermittent.

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *